Décès du Père Pascal Rio

Père Pascal Rio à Ri en Normandie

Père Pascal Rio, à Ri

Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès du Père Pascal Rio, à Rennes, le dimanche 17 mars. Il fut en particulier attaché à la paroisse Saint-Conwoïon de Redon, ces dernières années.
Une veillée de prière a eu lieu à l’abbatiale St-Sauveur de Redon le 19 mars et ses obsèques célébrées le 20 mars dans cette même abbatiale, sous la présidence de Mgr Souchu.
Pascal Rio a été inhumé au cimetière des Eudistes de La Roche-du-Theil, en Bains-sur-Oust, ce mercredi 20 mars 2013.

 —————————————————————–

Parmi les nombreux témoignages, en voici un :

Cher Pascal,

Au nom des équipes pastorales paroissiales, guides des funérailles, préparation au baptême, préparation au mariage, aumônerie de l’hôpital, communauté de la Sainte Famille et amis eudistes, nous tenons aujourd’hui à te témoigner notre fraternelle reconnaissance.

Reprenons quelques témoignages de ces différentes équipes :

Tu ne t’es pas imposé à nous, mais tu t’es plutôt positionné en accompagnateur qui écoute, qui observe, qui complète, qui suggère avec simplicité et humour…
Très expressif, on pouvait percevoir rapidement tes états d’âme et ton adhésion ou non à ce qui était exprimé.

Nous nous souviendrons de toi comme d’un homme au caractère franc mais aussi fiable et discret.
Nous avons particulièrement apprécié ta disponibilité, ton sens de l’engagement, du service gratuit et ton à-propos.
Dans l’accomplissement de ta vocation, tu as accepté pendant une année la mission d’administrateur de la Paroisse Saint Conwoïon avant l’arrivée du Père Yannick.
Bon vivant, tu appréciais aussi beaucoup nos moments de convivialité en équipe. Chacun de nous garde en mémoire ta joie de partager et ton approche ouverte de la Pastorale.
Pascal, tu savais déléguer, travailler avec nous laïcs, faisant confiance à nos responsabilités, respectant la place de chacun.

Aujourd’hui, nous prions pour toi, puisses-tu contempler la lumière et la gloire de Dieu et continuer à veiller sur nous.

———————————————————————————–

Voici un article tiré de la feuille de semaine paroissiale du 24 mars 2013 :

Après une célébration très recueillie et très priante, ce mercredi 20 mars, le Père Pascal RIO a été inhumé aux côtés de ses frères eudistes à la Roche du Theil en Bains sur Oust.

Originaire de la Chapelle de Brain où il est né le 26 août 1959, Pascal RIO est resté très attaché à sa « terre natale ».

Ordonné prêtre à l’âge de 30 ans, il a placé sa vie sous le signe de la formation et de l’enseignement. Sa mission l’a conduit de Pantin à Rome en passant par Abidjan et la Charente Maritime

Venu ensuite rejoindre la communauté eudiste de la Roche du Theil en 2006, il a été très présent et actif au sein de la paroisse Saint Conwoïon dont il a été administrateur pendant une année. Pendant ses 6 années en Pays de Redon, jusqu’en septembre 2012, il a fait partie ou a accompagné de nombreuses équipes : préparation au baptême et au mariage, équipes « funérailles », équipe pastorale paroissiale, aumônerie de l’hôpital etc…..

Un homme simple, attaché à ses racines et dont les origines en milieu rural sont restées très ancrées en lui : il aimait « son » pays de Redon. Un homme qui avait le souci de la formation des laïcs afin que ceux-ci prennent de plus en plus leur place dans l’Eglise. Beaucoup d’humilité et son sens du service lui permettaient de rester sans cesse en éveil, à l’écoute de tous. Il n’aimait pas se mettre en avant mais préférait d’abord observer, écouter avant de suggérer… Un homme rempli d’humour et de gaîté qui n’hésitait pas à dire ce qu’il pensait, dont le visage expressif affichait d’emblée s’il adhérait ou non à ce qui venait d’être dit…. Un homme très direct mais rempli de générosité….

Il a quitté la Roche du Theil au mois de septembre dernier pour Rennes où son état de santé s’est brusquement dégradé.

Dans ses propos il faisait souvent référence à l’Esprit Saint car Pascal RIO était avant tout un homme de Foi, de conviction profonde, très attaché à sa communauté eudiste et à toutes ses valeurs chrétiennes et humaines.

Ses dernières paroles ont été : « Je suis prêtre… donc je suis prêt ».