↑ Revenir à Sacrements

Le Sacrement des malades

Lorsque nous tombons malade, nous pouvons prendre conscience, pour la première fois de notre vie, de notre faiblesse, de nos manques, de notre pauvreté, de notre finitude,… Nous pouvons nous sentir inutile, seul, abandonné de tous… Nous pouvons avoir l’impression de ne plus compter aux yeux des autres… et avoir sur nous, sur notre vie, un regard très négatif.

Dans les Evangiles, Jésus marche vers les malades; il les regarde, les écoute, leur parle. En étant avec eux, proche d’eux, il leur dit qu’ils sont toujours importants, qu’ils comptent, qu’ils sont précieux… En aimant les malades, Jésus les remet debout! Ce sont des personnes ressuscitées que Jésus quitte.

 

Le signe:
L’onction d’huile sur les mains. (Le Saint Chrême)

La parole:
« Par cette onction sainte que Le Seigneur vous réconforte par La Grâce de L’Esprit Saint. »

 

Le symbole:
L’onction d’huile rappelle l’onction des rois:
« Dans le coeur de Dieu, tu comptes toujours, tu es choisi, tu es roi.
N’aie pas peur! Tu es vraiment précieux à Ses yeux et Il marche près de toi. »

L’huile pénètre en nous; elle est le signe de l’Esprit Saint qui peut nous inonder de sa force, qui peut soulager, réconforter, rendre plus fort dans l’épreuve, aider à vivre de manière positive, remettre la lumière dans nos vies…