↑ Revenir à Sacrements

L’Ordre

Le signe:
Le geste essentiel est l’imposition des mains en silence.
Pour un futur diacre, ce geste est fait par l’évêque seul.
Pour un futur prêtre, ce geste est fait par l’évêque, puis par les prêtres présents.
Pour un futur évêque, ce geste est fait par au moins trois évêques.
L’imposition des mains est un geste de bénédiction et de prière silencieuse.

 

La parole:
« Nous t’en prions, Père tout-puissant, donne à ….. d’entrer dans l’ordre des ( diacres, prêtres ou évêques).
Répands au plus profond de lui l’Esprit de Sainteté. »

 

Le symbole:
Par l’imposition des mains, l’évêque, le prêtre, le diacre reçoivent l’Esprit-Saint (voir ce mot dans sacrement de confirmation ou dans La Pentecôte) pour accomplir leur mission: être témoin de la Vie divine, être signe de la Présence de Dieu, de son Amour, de Sa Tendresse, de Sa Générosité, de son Pardon…, être au service des humains, leur donner envie de Dieu, les aider à « passer » vers Dieu.

Un prêtre, c’est un peu Jésus lorsqu’il rencontre des malades, des pauvres, des pécheurs, des enfants, des familles, des amis,… Il les aime. Il se fait proche d’eux, il les écoute, il les accompagne, il cherche avec eux ce qui est bon pour eux, il les aide à trouver la petite lumière de Dieu qui vit en eux et il essaie de la réveiller, de l’épanouir pour qu’elle grandisse vers le Beau, le Bien, l’Amour…
Le prêtre, c’est un peu Jésus lorsqu’il enseigne La Parole, lorsqu’il dit le pardon de Dieu, lorsqu’il baptise,… avec les sacrements, il encourage les humains à dire OUI à l’Alliance.

Autres signes:
Remise de l’Evangéliaire, remise du Vêtement, onction du Saint Chrême sur la paume des mains, onction du Saint Chrême sur la tête, remise du Pain et du Vin, remise de l’Anneau, de la Mitre, du Bâton Pastoral.